Trek de la Ciudad Perdida

Bonjour à tous,

Nous voici fraîchement (si on peut dire ça…) rentrés de 4 jours de trek dans la Sierra Nevada (jungle au Nord de la Colombie). Nous avons du prendre une agence pour nous accompagner car le site est une réserve indigène, dont les entrées sont limitées. Seules 4 agences ont l’autorisation d’y emmener des touristes. Après une petite appréhension en voyant tous ces gens se suivre sur le départ de « l’autoroute de la cité perdue », les groupes se sont espacés, et nous nous sommes vite sentis seuls au monde.

Nous avons pu nous « déresponsabiliser » totalement des questionnements quotidiens: que va t on manger,  que fait on demain,  où va t’on dormir,… les réponses étaient plutôt simples: riz pour la première question, marcher pour la deuxième :). Tout était très bien organisé, nous avons dormi dans des « dortoirs de hamacs », assez original, entourés par les sons des grillons et les lumières des flying flies.

Les journées de marche étaient physiques, au minimum 20 km par jour dans un climat très chaud et humide, le chemin était magnifique: une végétation luxuriante, des lianes de Tarzan partout, des bananes et des mangues à portée de main, des villages d’indigènes, des indiens Kogi (toujours en train de travailler), des passages de rivière (moins froides qu’en Islande :) mais j’y ai quand même fait glisser ma jambe jusqu’au genou… ), et surtout surtout : des piscines naturelles tout le long du chemin, les bienvenues pour nous rafraîchir.


Et l’objectif de notre trek: la Cité Perdue, atteinte au 3ème jour après l’ascension de 1200 marches. Un seul mot: SPLENDIDE.

Cette cité était habitée par au moins 2000 personnes et était un site sacré. Elle a été construite vers l’an 700 et était le centre urbain le plus important de l’ancienne civilisation Tayrona. Elle a été abandonnée après la conquête des espagnols, et redécouverte par des chasseurs de trésor dans les années 70.
Les indigènes de cette civilisation restent très proches de la nature et croient beaucoup en elle. Par choix, ils continuent à vivre loin de la civilisation.
C’est dans ces moments-là qu’on s’aperçoit que nous sommes loin de cette nature. Ca fait beaucoup de bien de vivre avec le soleil, se lever à 5h du matin et s’endormir vers 21h. Eux s’adaptent à cette nature alors que nous, nous lui demandons de s’adapter à nos envies. Je pense savoir qui a raison…

En bref : un superbe trek, une immersion totale dans la jungle, des chouettes rencontres, un bon test de nos laines Mérino. On est ravi.
(On a moins aimé remettre notre T shirt le matin plus mouillé encore que la veille :) et se couvrir des pieds à la tête pour lutter contre les milliers de moustiques, mais ça fait partie de la déconnexion!)

16 reflexions sur “Trek de la Ciudad Perdida

  1. André et Elisabeth

    PPMM
    Merveilleux paysages tant attendus. Les moustiques étaient apparemment au rendez-vous, ils font aussi partie de ce voyage.
    bonne continuation avec retour à la civilisation… pour quelques heures

  2. DECOUT

    Hello les amis. Vous nous faites rêver avec vos photos et vos piscines naturelles (pas avec les moustiques). A Lyon, les piscines municipales prises d’assaut pour tenter de se raffraichir ont été placées sous le contrôle de la police après de multiples exactions, ça fait moins rêver ! Vous ne nous aviez pas dit que vous aviez emmené un âne dans vos bagages. On pense bien à vous. La Frog Family (au boulot)

  3. Paule

    ah oui mais vous aviez les ânes…Si on avait su on vous aurait prêté Pépito, il aurait même sauté les obstacles!!!!
    Apparemment tout va bien, les photos sont superbes, merci de nous faire profiter ce que vous vivez.
    bisous
    Paule

  4. Marina

    J’aime particulièrement le dortoir de hamacs !! Trop l’fun !! :-)
    Et je voudrais bien savoir combien de photos il a fallu pour arriver à faire celle de Paul totalement en apesanteur au dessus de la jungle !!! 😀
    Trop joli en tout cas ! Continuez de bien profiter !!
    Gros bisous !

  5. Céline

    Coucou les amis ! Vous nous faites rêver avec toutes ces belles photos (et comme me disait mon interne à l’instant : « c’est fini tout ça pour toi »…. comment être désagréable..)
    Bref on est ravi de vous suivre avec ces magnifiques photos, de voir que vous vous éclatez et que vous en profitez à fond
    On pense bien à vous
    A bientôt

Si tu veux écrire un petit mot....