Parc National Los Glaciaros

Sans doute le plus beau parc national que nous ayons vu… Vous allez comprendre pourquoi… L’atteindre se mérite et nécessite de la patience :)

Ciao la Carretera, bonjour la Ruta 40 !

Nous quittons la Carrretera australe, avec le beau temps (ok, ca ne se voit peut-être pas sur la photo), pour rejoindre la fameuse Ruta 40, qu’on avait déjà sillonnée au nord.
Passage de frontière à Chile Chico hyper facile, on ne nous demande pas ce que Pinocchio a dans le ventre, alors que comme le Chili, l´Argentine refuse théoriquement l’entrée de produits frais, fruits, légumes, miel et dérivés, laitages, viandes… Du coup on s’était gavés le matin au petit déjeuner pour éviter de jeter nos victuailles. Finalement aucun contrôle, Pinocchio n’est pas passé au peigne fin. Paul peut garder sa plaquette de beurre et son miel, on est sauvés :)

Pinocchio boit beaucoup, beaucoup trop, il faut l’arrêter à toutes les stations que l’on croise, sinon c’est la panne. C’est là que l´histoire devient drôle : une station indiquée sur la carte n’existe plus et la prochaine est à 220km. On fait le calcul vite fait, il nous reste la moitié du plein, ça va être chaud.
On réduit la vitesse, on arrête la musique, les rechargements sur allume-cigare, les feux, le chauffage, et ça passe. On arrive congelés (enfin c’est pour le croustillant de l´histoire) à Gobernador Gregores, petit village fort fort ventu, quasi sur la réserve. Ouf.
Mais pas d’essence à la pompe, il y avait grève hier, le camion n’est pas venu. Il faut attendre le suivant, qui passe entre 17 et 22h (il est 14h), si il passe. La question ne se pose évidemment pas de continuer jusqu’à la prochaine station qui se trouve à 190km.

C’est pas très grave, on a le temps mais on ne peut même pas aller visiter les alentours puisqu’on n’a plus d’essence :)
Finalement le camion arrive quelques heures plus tard et on repart.

Pour l’anecdote, aujourd’hui nous avons fait 720km sur une route désertique, 14h de voyage et on a croisé 23 voitures, une moto, un coureur (oui oui !), au moins 100 guanacos, des chevaux, quelques moutons, un blaireau, une autruche, un renard.
Et un panneau nous indiquant que la route était en construction sur les prochains… 70km ! Et hop 70 km de ripio enfin de journée :)

La route est très belle mais il est difficile de conduire avec des rafales de vent aussi fortes, ce symbole a été créé pour la Patagonie, et on comprend bien pourquoi. Pour aller tout droit, il faut tourner le volant de 45 degrés!!

On arrive le soir à El Chalten par une nuit claire et étoilée avec vue sur le Mont Fitz Roy.
Incroyable de voir les montagnes acérées et enneigées se découper dans le ciel, sortir du désert comme par enchantement.

Randonnée a la Laguna de Los Tres

Journée ensoleillée pour aller voir au plus près le Mont Fitz Roy, énorme massif acéré de la cordillère, splendide, entourés de lacs et forêts. Il faut savoir que le Fitz Roy est un peu pudique, et garde toujours un petit nuage pour se cacher.

Sentier superbe, on s´ébahit à chaque virage !

 

Footing pour tenter de voir le Cerro Torre

On part pour un petit footing au mirador Cerro Torre, le pic le plus dur à voir du fait des nuages, et en effet c’est un échec :)
On reprend la route en direction d’El Calafate, notre prochaine étape.

Il nous faut prendre un peu de temps pour organiser notre excursion au Glacier Périto Moreno, seul glacier qui grandit !
Nous rêvions de faire du kayak au milieu des icebergs. Mais il faut se résigner, le rêve est en fait inaccessible : 400€ la journée (oui vous avez bien lu). C’est tellement exorbitant et stupide qu’on n’aurait jamais payé ce prix là. Et tout est comme ça à El Calafate : 30€ pour mettre une tente dans un camping, 8€ la bière la moins chère, 15€ une gaufre et 5€ une recharge de réchaud à gaz.

Une fois digéré le fait qu’on allait raquer, on se décide pour l’excursion en bateau le lendemain  pour aller voir le glacier Upsala, le plus grand des glaciers du coin.

Ici, Pinocchio est ravi car il trouve facilement des endroits gratuits pour dormir, et il peut même passer son temps les yeux grands ouverts sur les lacs qui l’entourent, les flamands roses, les canards au cou jaune, les familles canards a la queu leu leu, les aigles et j’en passe. Il est super heureux là au milieu :)

Journée exceptionnelle

Qui commence par 5h de navigation sur un des bras du lac Argentino qui mène à plusieurs glaciers dont le glacier Upsala. Ils plongent dans le lac, avec fracas et craquements, créant une atmosphère à la fois féerique et effrayante.
On peut voir toutes les nuances de bleu dans les crevasses, des icebergs énormes de toutes formes autour de nous, surnageant jusqu’à ce qu’ils fondent.
C’est magique.

La journée continue par la visite du Perito Moreno, grâce a des passerelles installées pour avoir les meilleurs vues sur le glacier.
On reste là, assis sur un banc en face du glacier, à attendre que les gens partent pour l’avoir à nous tout seuls, l’entendre craquer sans en voir le moindre mouvement, à sursauter au moindre bruit pour apercevoir un morceau de glace se détacher et s’effondrer dans l’eau en créant des mini tsunamis. On pourrait rester des heures ici.

Malheureusement, il est strictement interdit de dormir dans le parc.

Et comme la vie est bien faite, une suite de petites choses nous emmène au Lago Roca, très peu touristique, ou nous trouvons un spot paradisiaque pour passer la nuit (à ce moment-là, nous ne savons pas encore qu´íl y a plein de pumas dans la forêt voisine !)

 

Nous repartons d’ici des flocons plein les yeux, comme des enfants !!

8 reflexions sur “Parc National Los Glaciaros

  1. Céline

    Je suis fan de Pinocchio !!!! Et les photos du glacier sont juste merveilleuses ! Continuez surtout, j’ai quelques semaines de canapé devant moi :-)

    1. Manue Auteur de l'article

      Sinon, on n’a qu’à rester un peu plus longtemps et continuer à poster plein d’articles pour occuper tes journées-repos :) mais bon même pour toi ça risque de bientôt se terminer le canapé!

  2. Catherine RIGO

    Quel merveilleux voyage ! en 2009 nous avions découvert le Perito Moreno ! magique ( et même photo sur le bateau )
    Catherine amie de Fanny et Benoit

Si tu veux écrire un petit mot....