Buenos Aires

Buenos Aires est le coeur de l’Argentine. Avec de véritables influences européennes, on se croirait à Paris, à Barcelone, à Athènes. Tout ça à la fois.

Nous n’avions prévu de n’y passer que quelques jours mais il se passe tellement de choses à Buenos Aires que nous y sommes restés une semaine.

Notre découverte de BA a commencé par un événement exceptionnel : le changement de président argentin. Gouvernés depuis 2003 par la famille Krichner (le mari puis la femme), les argentins changeaient de Président ce 10 décembre pour la première fois en 12 ans !

La célébration se passe en 2 temps et à chaque fois la même chose : les argentins descendent en masse dans la rue 25 de mayo. Tout d’abord le 9 décembre pour saluer et remercier la présidente sortante, Cristina Krichner. Ambiance festive, parilla (barbecue) dans la rue et drapeaux argentins.


Puis rebelote le lendemain pour acclamer leur nouveau président dans un défilé digne du 14 juillet.

Les principaux présidents des pays d’Amérique du Sud sont présents pour saluer le nouveau président (Nicolas Maduro, Evo Morales, Michelle Bachelet…).
Fait remarquable : jusqu’à ce jour, les 3 plus gros pays : Brésil, Chili et Argentine, étaient présidés par des femmes. Il ne reste maintenant plus que le Brésil et le Chili.

Contrairement à chez nous, les argentins affichent sans aucune gêne leur préférence politique. Ce qui nous a permis d’en discuter librement comme par exemple avec une assistante sociale très inquiète pour sa situation et pour la politique sociale qui allait être menée par le président entrant. Affaire à suivre…

 

Après avoir vécu ce moment important pour le pays, continuons avec leur raison de vivre : le tango !
Le premier soir de notre arrivée, l’auberge de jeunesse nous a proposé un cours gratuit de tango. Ce fut rapide mais cela nous a déjà donné un petit aperçu.

Puis deux jours plus tard nous nous sommes rendus au festival national de Tango. Une véritable soirée dansante dans les rues de Buenos Aires. Jeunes ou vieux, en tongs ou en talons aiguilles, en robe ou en jean, homo ou hétéro, tout le monde danse le tango !

Notre découverte de Buenos Aires s’est poursuivie de manière plus classique en se promenant dans les rues. Nous avons particulièrement aimé le marché de San Telmo, avec un faux air de Paris un dimanche.

Nous avons adoré nous promener dans Buenos Aires. Chaque jour une nouvelle animation et à chaque coin de rue de petits groupes de musique.

 

Dernier petit extra : nous nous sommes échappés à Tigre, surnommé la Venise verte. Un petit coin de tranquillité à 30km au nord de Buenos Aires. Les portenos (habitants de Buenos Aires) ont leur résidence secondaire dans ce petit coin de paradis où l’on oublie la voiture pour se déplacer en lancha.

Voilà un résumé de notre séjour à Buenos Aires. Nous aurions encore beaucoup de choses à raconter et nous aurions voulu rester pour profiter encore plus de cette ville. Mais le temps joue contre nous maintenant…

2 reflexions sur “Buenos Aires

  1. Dav'

    On ressent l’empressement dans ton texte en cette fin de séjour.
    Durant votre passage à Buenos Aires, vous n’avez pas eu l’opportunité d’aller voir jouer Boca Junior ou Rêver Plate ?

    1. Paul Auteur de l'article

      En effet, ca presse 😉
      Le championnat s’est malheureusement terminé la semaine avant notre arrivée. Mais nous sommes quand même aller visiter le stade de Boca !

Si tu veux écrire un petit mot....